Actualités, articles et réflexions visant à comprendre autrement nos blocages, comportements et maladies... grâce, entre autre, au décodage biologique à la psycho-généalogie, à la physiologie et aux symboles

L'amour par la langue des oiseaux

 

 

En langue des oiseaux et par la phonétique

 

Amour vient du latin « amor». Dans l'écoute du mot, "L’amour" et "la mort" sont donc liés. Le A peut être pris comme un préfixe grec renvoyant à la privation de ce qui suit. L’amour se transforme en A privatif de mort.

Ainsi, l’amour peut être vu comme le moyen de supprimer la mort. L’amour nous permet donc de toucher à notre part d’éternité.

 

Par la symbolique des lettres

 

En ne conservant que les consonnes de ce mot, nous obtenons MR.

  • Le M peut parler d’amour mais aussi de mort et de transformation.

  • Le R peut renvoyer à l’air, au souffle mais aussi par l’hébreu et le tarot, à la tête et à l’œuvre.

Ainsi, l’amour porte comme rébus : la mort de la tête, se couper de la tête.

Le mot amour nous dit donc que l’amour ne se pense pas, il ne se réfléchit pas, il ne s’analyse pas… il se ressent et se vit. On pourrait même le voir se moquant de moi, qui suis en train de l’analyser ici et maintenant, me disant : « Pourquoi cherches-tu à m’analyser, plus tu chercheras à le faire, moins tu me comprendras. » 

C’est quand nous sommes trop dans notre tête, dans notre mental (R) que nous nous déconnectons de lui. Se couper de sa tête, se couper de l’analyse est alors la meilleure manière de le vivre. On retrouve ainsi le dicton : « L’amour a ses raisons que la raison ignore. »

On peut également le lire comme l’amour tue (M) la tête (R). On est alors dans l’amour qui fait perdre la raison.

 

Autre interprétation

  • Le M peut parler de couper et de transformer

  • Le R peut parler de l’air, du souffle et par extension de la vie.

MR : l’amour coupe (M) le souffle (R) ; il transforme (M) notre vie (R) ; il est ce qui nous donne la force de changer, de nous transformer (souffle -R- sur la transformation – M).

 

Autre interprétation

En hébreu, la racine or, our, renvoie à la peau et à la lumière. Ainsi, l’amour peut s’écrire : âme/our.

Être dans l’amour ou faire ce que l’on aime est ce qui nous permet d’être en contact (Or, la peau) avec notre âme. C’est ce qui va éclairer (Our : la lumière) notre âme.

Amour peut donc se traduire aussi par : lumière de l'âme.

 

En positif, c’est être capable de se couper (M) de sa propre lumière (Our) pour permettre à l’autre de trouver et vivre la sienne. L’amour dans un couple revient alors à permettre à chacun d’être en contact avec son âme.

Le danger dans l’amour est quand cela ne fonctionne que dans un seul sens. Soit :

  • quand nous nous oublions et nous séparons (Our) de notre âme (Ame) en ne cherchant que le contact avec l’âme de l’autre.

C’est le cas lorsque nous perdons systématiquement le contact (our) , avec ce que nous aimons (M), ce qui est important pour nous, pour ne laisser de place qu’à ce qu’aime l’autre et ce qui est important pour lui ;

  • quand nous sommes tournés uniquement vers notre propre âme, en ne nous préoccupant que de ce que nous aimons et en privant l’autre de la possibilité de faire ce qu’il aime.

Nous cherchons alors à illuminer et réchauffer (our) notre âme (M) grâce à l’autre en nous nourrissant de sa lumière et ainsi, en l’en privant, nous ne lui laissons plus la possibilité de briller.

 

Autre interprétation

Le M étant lié à la mère et le R au père, les personnes qui ont du mal à vivre l’amour peuvent raconter des mémoires de séparation, de manque de contact :

  • avec la mère. M : la mère et Or : peau, contact/séparation ;

  • avec le père. M : couper et R : l’air donc le père.

L’amour se termine par un R. Ainsi, on pourrait imaginer que ce qui provoque la fin de l’amour est la tête. C’est quand on sort de son cœur pour entrer dans sa tête que l’amour se termine.

Le R étant une lettre qui accentue la lettre suivante, dans le mot amour le R accentue… le vide.

En négatif, le vide peut se vivre comme le « rien », le néant. L’amour peut alors provoquer, quand il se termine, un sentiment d’anéantissement.

Mais, en positif, le R est lié à l’œuvre. C’est comme si l’aboutissement de l’amour était de créer avec l’autre une œuvre, un nouvel univers. Nous sommes alors dans la tonalité muse de l’amour où chacun va inspirer l’autre pour qu’il puisse réaliser son œuvre.

Dans un couple, cela peut être l’arrivée d’un enfant mais également les projets communs ou ce qui tient à cœur à chacun.

 

Dans cette vision, le R débouche sur le vide. Le vide est le point de départ de tous les potentiels. L’amour nous rappelle alors qu’avec lui tout est possible. Il nous dit aussi, quand il se termine, que ce n’est pas la fin, que ce n’est pas un néant qui nous attend, mais un vide. Tout est donc possible.

L’amour commence par un A, un silence et de la magie et se termine par un R, une œuvre mais aussi un saut dans le vide ou… dans une vie à deux (VIDE).

 

D'autres significations sont possibles grâce aux autres significations des lettres.

Exemple issu du livre : "l'être et les maux par les mots et les lettres"

 

 

 

Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Please reload

N'hésitez pas à cliquer sur le bouton "J'aime" et à partager... ça fait toujours plaisir :-)

Actualité livre

Décodage bio-philosophique de la maladie

Si vous ne recevez pas le mail de confirmation ou les courriers, pensez à vérifier dans le courrier indésirable de votre boite mail et indiquez que cela n'en est pas un.

Catégories
Please reload

Posts à l'affiche

Décodage bio-philosophique de la maladie (Nouveau livre)

September 25, 2018

1/2
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez moi
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Basic Square

© 2015 Thibault Fortuner

thibaultfortuner21@gmail.com